Vidéographie

Conditions d’admission

Il faut être en possession :

  • de votre diplôme d’études secondaires inférieures (CSI/CE2D) ou tout diplôme supérieur. A défaut, il faudra réaliser un test d’admission;
  • de votre carte d’identité en ordre de validité.

Effectuer le paiement de votre inscription : 320 euros.


Organisation des cours

Toutes les phases commencent le 6/09/2021.

Les cours se donne à raison de 3 soirs par semaine mais vous pouvez avancer à votre rythme.

L’école vous fournira un horaire détaillé lors de votre inscription.


Titre

Certificat de Qualification de Vidéaste de niveau secondaire supérieur en Promotion sociale, reconnu par la Communauté française de Belgique.

Découvrez les travaux des étudiants dans la galerie vidéo.


Le vidéaste crée des réalisations audiovisuelles, sur la base de prise de vues d’images fixes et vidéos et de prises de sons, dans des domaines aussi divers que le film de fiction, le film documentaire, le film d’entreprise, le spot publicitaire, le clip musical, pour des entreprises de relations publiques ou à caractère privé (mariages, communions…), dans les domaines commerciaux ou artistiques (arts plastiques, expérimental…).

Il effectue donc toutes les opérations de traitement des images et des sons, permettant la diffusion et la projections d’œuvres vidéographiques (préparer un scénario et effectuer le découpage technique de la production, effectuer des opérations techniques et artistique, appliquer des effets spéciaux, gérer les coûts de production, organiser des prises de vues et travailler en équipe).

Il s’exprime à partir de critères esthétiques et techniques, avec la conscience des contraintes budgétaires d’une production audiovisuelle (conception, écriture, préparation, production, tournage, montage image/son et mixage son, effets spéciaux, compression internet…).

Il pourra s’établir comme vidéaste indépendant, réalisateur, assistant dans les domaines techniques de l’image et du son comme caméraman, preneur de son, monteur et mixeur son


Programme


Phase 1

Initiation aux techniques d’acquisition d’images fixes et de traitements et retouches.

Prise de vues : Manipulations des paramètres de la caméra, éclairage artificiel, réalisation et tournage.
Montage virtuel : Acquisition des images vidéo – Importation de tous types fichiers – Exploitation des ressources d’un logiciel de montage vidéo professionnel – Développement du concept de narration – Sauvegarde sur tous types de supports.

Utilisation des équipements de prises de son et montage sonore.

Dramaturgie – Narration – Techniques scénaristiques propres à la fiction – Synopsis – Ecriture de Scénarios.

Etude des grands courants d’expression artistique liés au cinéma de fiction et de documentaire et à l’Art Vidéo.

Phase 2

Prises de vues en multi caméras – Découpage technique – Tournage.

Exploitation des ressources d’un logiciel de mixage son professionnel – Post-production sonore «autonome» et «à l’image» – Compression et exportation – Formats de diffusion.

Exploitation des ressources d’un logiciel de création d’effets spéciaux vidéo, son professionnel.

Mise en pratique des techniques du découpage technique et de la narration à travers divers exercices : Clip de sensibilisation et Vidéo-texte

Analyse des techniques esthétiques et narratives. Observer et comprendre les techniques de l’image et du son et de la narration fin d’identifier les intentions véhiculées par l’auteur.

Principales règles de droit qui régissent la production et l’utilisation de l’image et du son dans les métiers de l’audiovisuel.

Phase 3

Spécificités des productions audiovisuelles / Rédaction, gestion et organisation de dossiers de production.

Techniques scénaristiques propres au documentaire.

Installation vidéo et réalisation documentaire.

Création de menus DVD et Blu-Ray + notions d’étalonnage.

Découverte du milieu professionnel de l’audiovisuel et apprentissage de l’intégration dans une équipe professionnelle.

Réalisation d’une production vidéographique accompagnée d’un dossier de production et de réalisation, afin de vérifier si le futur Vidéaste est capable d’intégrer les compétences techniques, la recherche esthétique, les démarches méthodologiques et les règles de déontologie professionnelles à travers l’élaboration, la réalisation et la défense orale d’un projet de fin d’études respectueux des consignes établies dans le dossier et conformément aux finalités de la section.