Vendredi Varda – 21.04.17 : une rencontre avec Laura Henno

Pour cette nouvelle séance des « Vendredi Varda », nous vous proposons une rencontre avec une artiste photographe et cinéaste.

Laura Henno (1976) a étudié la photographie à l’ENSAV La Cambre (1998‐2001). Elle intègre ensuite le Studio National des Arts Contemporains du Fresnoy à Tourcoing (France) pour y poursuivre son travail photographique et y réalise un premier film court en 2003. Lauréate en 2007 du Prix Découverte des Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles, elle est représentée par la galerie Les Filles du Calvaire à Paris.


Depuis plusieurs années, Laura Henno appuie sa démarche photographique sur les enjeux de la migration clandestine, aux Comores, sur l’île de la Réunion ou plus récemment à Calais. Avec une ambition documentaire, elle se confronte à la situation de ces migrants en réinvestissant le réel de potentiels récits et fictions.
Tant dans ses photographies que dans ses films, Laura Henno a recours à la mise en scène qui rend palpable une extrême tension entre ses personnages et une réalité extérieure.
Pour cette rencontre des Vendredis Varda, Laura Henno présentera ses photographies réalisées aux Comores, à la Réunion et à Calais ; ainsi que son premier film, Koropa, primé récemment dans plusieurs festivals.

 

Koropa

Court métrage de fiction / Couleur / 19’09 » / 2016
Naviguant de nuit au large des Comores, Patron, un jeune orphelin, suit silencieusement l’apprentissage de son père « adoptif » pour devenir « Commandant ». D’ici peu, il emmènera en vedette ses premiers voyageurs clandestins vers Mayotte. L’étrange destinée que s’apprête à suivre Patron est l’une des parades tragiques qu’ont élaboré les passeurs pour limiter les risques face aux déploiements de la Police Aux Frontières (PAF) et développer leur trafic à l’abri des poursuites. Mineurs, ces jeunes pilotes n’encourent pas la prison.